5 et 6 avril : Colloque international Evascol

14/02/2018

Terre d’accueil historique, la France a scolarisé de nombreux enfants étrangers tout au long du XXe siècle. Pourtant, elle a longtemps tardé à se concevoir comme un pays d’immigration. Les structures éducatives ont peiné à s’adapter à la réalité complexe des migrations et de l’itinérance, échouant partiellement dans leur rôle d’institutions de socialisation. Depuis les années 1970, la prise en charge institutionnelle des familles et des enfants de migrants ou de familles itinérantes a néanmoins progressivement évolué, tout comme la terminologie employée pour les nommer. L’Éducation nationale charge les CASNAV de gérer la scolarisation des enfants et de promouvoir des pratiques pédagogiques « adaptées », signe que les préoccupations de l’institution scolaire sont désormais davantage liées à l’émergence de problématiques relatives aux besoins éducatifs particuliers et à l’inclusion, comme en témoigne la récente restructuration des classes d’accueil en unités pédagogiques pour les « élèves allophones nouvellement arrivés » (EANA) et pour les « enfants de familles itinérantes et de voyageurs » (EFIV).

L’augmentation, ces dernières années, de l’arrivée de familles en demande d’asile et l’accroissement du nombre de mineurs non accompagnés induisent de nouvelles questions, à la fois au sein des institutions éducatives mais également entre différents acteurs institutionnels. Sur le terrain, les tensions sont palpables entre, d’une part, les pouvoirs publics garants des politiques d’accueil et de séjour restrictives et, d’autre part, les acteurs éducatifs, sociaux et associatifs œuvrant en faveur des droits de l’enfant et du droit à la scolarisation. Le défi est de taille pour l’institution scolaire qui intègre toujours chaque année plusieurs dizaines de milliers d’élèves migrants. Son rôle demeure central tant l’École, d’un point de vue social et symbolique, exerce un rôle important dans la participation sociale des migrants et de leurs enfants, en même temps qu’elle met en évidence des dynamiques sociales, spatiales, institutionnelles et politiques dépassant le strict cadre scolaire.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre de la clôture du programme de recherche EVASCOL financé par le Défenseur des Droits et porté par l’INSHEA (Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés) en partenariat avec le LIRTES-UPEC. Il vise, d’une part, à approfondir la connaissance des conditions effectives de scolarisation des élèves migrants ou itinérants dont on sait qu’ils rencontrent des obstacles divers dans leurs trajectoires de scolarisation : les démarches entreprises par les responsables légaux, l’accueil, le circuit administratif, l’accompagnement des familles, le rôle des acteurs institutionnels et associatifs… Quelles sont les pratiques en la matière, notamment au regard des attentes et des expériences des familles et des élèves ? D’autre part, il s’agit d’analyser les apprentissages développés diversement en fonction des profils des individus, des contextes et des pratiques pédagogiques mises en œuvre, variées en raison de l’organisation même des dispositifs et des formations des enseignants. Au vu de de ces paramètres, quels sont les apprentissages des élèves sur les plans langagier et scolaire ? Quelles pistes didactiques et pédagogiques en dégager ? Enfin, un volet porte sur l'intégration des élèves dans leur établissement : l’analyse à la fois de leur ressenti et de la qualité de leur intégration, ainsi que des représentations et des pratiques à leur égard. D’un point de vue qualitatif, quels sont les effets du vécu des élèves sur leur intégration socio-scolaire ?

Les communications relèveront de plusieurs disciplines (droit, histoire, sociologie, sciences du langage, anthropologie, géographie, science politique, sciences de l’éducation, didactique…) et être rédigées en français ou en anglais. Elles s'inscrivent dans les axes thématiques suivants :

·         Les politiques publiques et leurs effets

·         Inclusion des dispositifs et des élèves : pilotage et organisation

·         Approches comparées et regards internationaux sur l’école et la migration

·         Apprendre et enseigner aux EANA et aux EFIV

·         L’accompagnement éducatif et social des enfants et jeunes migrants

·         L’expérience scolaire des élèves

·         Méthodologie d’enquête/arts visuels

En savoir plus et inscriptions par le site de l'INS HEA

FrançaisEnglish
Documentation cont@ct

Events

Location

UNIVERSITE PARIS LUMIERES

140, rue du Chevaleret
75013 Paris

Phone : 01 79 35 07 56