GED Contact

Élection de Fabienne Brugère à la tête de la ComUE Université Paris Lumières

Le 20 novembre 2019, Fabienne Brugère, professeure des universités de philosophie, a été élue présidente de la ComUE Université Paris Lumières (UPL) avec 25 voix sur 42. La nouvelle présidente n’est pas novice à l’UPL ; elle avait déjà été élue présidente du Conseil académique en septembre 2018, suite au départ à la retraite de Bruno Clément.

Ses vice-présidents sont Thierry Meyer (premier vice-président, Université Paris Nanterre) et Jean-Jacques Bourdin (vice-président numérique, université Paris 8).

Parcours

A 55 ans, le parcours de la nouvelle présidente est à la fois académique et engagé. Normalienne, agrégée et docteur en philosophie, Fabienne Brugère a d’abord été maître de conférences à l’université de Toulouse, professeure à l’université de Bordeaux-Montaigne (2001-2014), avec beaucoup de séjours à l’étranger, notamment en Allemagne et en Amérique du nord. Elle a également été Vice-Présidente aux relations internationales à l’Université Bordeaux-Montaigne, de 2013 à 2014.

De 2008 à 2013, Mme Brugère a occupé, à coté de ses responsabilités universitaires, la fonction de présidente du Conseil de développement durable de Bordeaux Métropole, cette instance ayant fonctionné comme une boîte à idées du territoire.

Depuis 2014, elle est professeure à l’université Paris 8, l’un des membres fondateurs de l’UPL.

Fabienne Brugère a écrit de nombreux ouvrages à la fois sur l’art et la constitution d’un espace public, sur la peinture et les images et sur les éthiques et les politiques du care. Son dernier livre, On ne naît pas femme, on le devient a été publié chez Stock en 2019.

La ComUE

Dans son discours auprès des membres du Conseil d’administration de l’UPL, la nouvelle présidente exprime son désir de persévérer dans la création d’une ComUE confédérale. Elle souligne l’importance des liens avec les associés et les personnalités extérieures du Conseil d’administration pour faire rayonner la ComUE, la rendre plus participative et utile au plus grand nombre. Aujourd’hui encore la ComUE est souvent perçue comme une institution extérieure et lointaine. Il s’agit donc de consolider ce qui existe déjà et de porter d’autres projets en impliquant le plus de monde possible.

La liste qu’elle  a portée, »Université Paris Lumières, un projet en commun », arrivée en tête du nombre des voix des enseignants-chercheurs à l’Université Paris 8, propose, d’un côté, des mesures pour la formation et la recherche, en faveur d’une politique nationale et internationale, pour une vie institutionnelle améliorée. De l’autre côté, sa mission est aussi d’amplifier la présence des étudiants dans le Conseil d’administration de l’UPL. Une des intentions les plus marquantes du programme est la création d’un observatoire des libertés académiques en lien avec PAUSE (Programme national d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil).

Un des projets parmi les plus urgents pour la nouvelle présidence est le renouvellement du contrat de site qui détermine les axes stratégiques de la ComUE.

Biographie de Fabienne Brugère

  • Naissance en 1964
  • 1987-1991 : études en philosophie à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay/St-Cloud, Agrégée de philosophie ; études en France et à Londres
  • 1991 – 1996 : doctorat de philosophie
  • 1997-2001 : maitre de conférences en philosophie à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès
  • 2001 – 2014 : maître de conférences puis professeure en philosophie à l’Université Bordeaux-Montaigne avec de nombreux déplacements à l’étranger. Dans ce poste, elle occupe aussi plusieurs responsabilités administratives, notamment au sein des Conseils d’Administration et des Conseils Scientifiques
  • 2014 : professeure de philosophie à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
  • 2018-2019 : Présidente du Conseil académique de la ComUE Université Paris Lumières
  • 20/11/2019 : Élue présidente de la ComUE Université Paris Lumières
Ça pourrait vous intéresser