NCEP
GED Contact

La ComUE Paris Lumières dépose son projet « UPL-Accélérations »

Dans le cadre du 4e Programme d’investissements d’avenir (PIA4), le Secrétariat général pour l’investissement  (SGPI) a lancé un Appel à projet (AAP) dénommé « Accélération des stratégies de développement des établissements d’enseignement supérieur et de recherche » (ASDESR), porté par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

L’objectif de l’AAP ASDESR est d’aider les établissements d’enseignement supérieur et de recherche à accroître leurs ressources pour déployer des projets portés par leurs équipes grâce aux moyens supplémentaires ainsi obtenus.

La ComUE Université Paris Lumières y a répondu en déposant, le 15 septembre 2022 (date limite), le projet « UPL-Accélérations« .

 

Titre complet du projet déposé : Accélérations des développements de formations professionnalisantes au sein des établissements de la ComUE « Université Paris Lumières »

La ComUE Université Paris Lumières (UPL) entend, par ce projet, renforcer, à l’échelle du site, les offres de formation continue et de formation en alternance (apprentissage). Les universités publiques françaises sont trop peu présentes sur le terrain de la formation tout au long de la vie. Les encouragements nationaux et internationaux invitent à renforcer ces activités.

Nos deux universités doivent renouveler leurs accréditations de diplômes nationaux en 2026. Nous comptons profiter de cette échéance pour préparer (phase 1 : 2023-25), puis développer (phase 2 : 2026-29), de nouvelles offres de formations professionnalisantes.

Les services dédiés à ces activités (Service Formation Continue & Alternance à Nanterre et Direction Formation à Paris 8) collaborent depuis leur création dans leur forme actuelle, en 2015. C’est ainsi qu’ils ont répondu conjointement à l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Pilotes – Formation Tout au Long de la Vie » du Ministère de l’enseignement supérieur français (2016). Cette réponse commune, centrée sur les blocs de compétences et les formations au service du territoire, a été lauréate de cet appel et obtenu trois postes.

Nous entendons « accélérer » cette dynamique collaborative, grâce au recrutement de dix-huit personnes, dédiées à :

  • la création de nouvelles « formations courtes » (formation continue) enregistrées en « blocs de compétences »,
  • la création de nouveaux Diplômes d’université, qui pourraient à terme être transformés en Diplômes interuniversitaires,
  • l’ouverture de nouvelles filières de formation initiale à l’alternance (apprentissage).

Cinq postes seront mutualisés, dont quatre de chargés de partenariat, qui, basés au siège de l’UPL, seront en fréquents déplacements, tant au sein des universités qu’auprès des seize établissements « associés » (https://www.u-plum.fr/nos-associes/) avec qui nous comptons développer des partenariats de formation – et renforcer ceux qui sont déjà en cours. Le rôle de ces chargés de partenariats sera aussi, bien sûr, d’élargir notre réseau de coopération pour nos formations.

Le surcroît d’activité attendu (+70% en 7 ans) devant générer un surcroît d’activité comptable et financière, trois postes seront affectés à ces tâches.

La réglementation évolue : « Compte Personnel de Formation », « Approche Par Compétences », « enregistrement à France Compétences ». L’accent placé sur des formations particulièrement concernées par ces évolutions nous permettra de développer ces démarches qui prennent leur essor dans les universités françaises. Le caractère professionnalisant de ces formations nous permettra, de surcroît, de garantir un modèle économique viable, apte à assurer le financement des stagiaires et des apprentis, et, in fine, la pérennisation du dispositif. Le modèle économique du projet UPL-Accélérations est prévu pour permettre un autofinancement intégral des salaires des dix-huit personnes recrutées à plein temps (quinze ingénieur.e.s et trois assistant.e.s) au terme du projet ; autofinancement partiel à partir de 2026, qui devient intégral à partir de 2030.

 

UPL-Accélérations réunira nos deux universités et leurs trois IUT dans un effort commun pour développer des formations professionnalisantes répondant aux besoins de nos territoires.

Pour la formation continue, nous envisageons des formations à destination de quatre publics : demandeurs d’emploi, personnes en reconversion professionnelle, population active (salariés ou professions indépendantes), personnes cherchant une formation dans un domaine spécifique à titre individuel (informatique, violences faites aux femmes, médiation animale, etc.).

Pour l’alternance, nous entendons développer des formations entièrement dédiées (100% d’apprentis), mais aussi des formations mixtes au sein desquelles des étudiants en formation initiale classique côtoieront des étudiants en apprentissage.

Dans certains diplômes, il n’est pas exclu de réunir trois publics : formation initiale classique, alternants en apprentissage, stagiaires de la formation continue. Le fait d’accueillir ces trois publics différents contribue à engendrer une dynamique particulièrement féconde au sein des classes, avec des échanges constructifs entre étudiants, adultes en reprise d’études et alternants ; ils n’ont ni le même parcours, ni les mêmes expériences du monde du travail.

Ça pourrait vous intéresser
Formation 12 octobre 2022

L’Université Paris Lumières est heureuse d’annoncer le renouvellement pour trois années de la convention liant le… __En savoir plus

Évènement UPLFormationRecherche 4 mai 2022

Le 9 mars dernier, les post-doctorants de  l’Université Paris Lumières ont été conviés dans les locaux… __En savoir plus