NCEP
GED Contact

Le ministère chargé de la ville associe l’Université Paris Lumières à son plan de soutien aux associations de grande proximité

[CONVENTION MINISTERE DE LA VILLE]   L’Université Paris Lumières est fière d’annoncer sa participation au plan de soutien aux associations de grande proximité, proposé par Nadia Hai, ministre chargée de la Ville.

Dans ce cadre, l’UPL aura pour mission de construire une convention permettant un accompagnement durable de ces associations locales en recherche de structuration. 

Contexte

La France fait l’épreuve d’une crise de la participation démocratique dont la montée de l’abstention dans les différentes sortes d’élections est le symptôme récurrent. Comment peut-on raccrocher les citoyens à la participation à la vie de la Cité, notamment dans les « quartiers populaires » où l’abstention est très importante depuis de nombreuses années ?

Mais, dans le même temps, la vie associative est très riche dans les territoires, notamment dans les associations de « grande proximité » dont la crise sanitaire a révélé l’utilité : elles ont été les premières à s’atteler à contenir les difficultés, à répondre aux besoins et aux attentes des populations. Les missions de ces associations sont multiples. Elles sont engagées dans des actions peu couvertes par le marché ou l’Etat. Elles ont besoin de plus de reconnaissance, de plus de moyens, de plus d’outillage pour répondre aux grands défis de demain.

Par ailleurs, la vie associative des universités est également très riche. Elle permet aux étudiants et aux personnels de faire monde commun par-delà les partages disciplinaires souvent affinitaires et excluants. Au fil du temps, l’Université est devenue un lieu de vie au plus près des étudiants; toutefois, la crise sanitaire a mis à mal toute cette sociabilité. Des pratiques de solidarité autre se sont créées également. Les pratiques de solidarité méritent d’être soutenues, prolongées, amplifiées. Les associations de grande proximité permettent aux habitants de se faire comprendre et de faire porter leurs voix. Alors que les grandes institutions semblent souvent opaques, lointaines et complexes, elles permettent un accès à des collectifs accessibles qui valent comme une porte d’entrée dans la République.

 

Objectifs de cette convention

Le travail commun entre les associations (dont Potes, Pas Sans Nous, Le Mouvement Associatif, Banlieues Santé et toutes les associations présentes à l’Université d’été organisée par le ministère le 26 août 2021 comme moteurs ) et l’Université Paris Lumières (UPL) permettra de construire un tissu social et territorial dans le monde universitaire (l’université actrice du territoire) mais aussi de donner accès à une institution de savoirs aux associations et aux habitants des quartiers populaires, lesquels sont souvent plus éloignés des institutions de savoirs que d’autres parties plus privilégiées, plus centrales du territoire.

Il s’agit de construire du partage, de la solidarité, de la démocratie et un véritable accès au savoir en faisant le lien entre les quartiers et l’université, notamment UPL dont les locaux sont mitoyens de QPV d’Ile-de-France.

Le partenariat entre les associations et l’université peut servir à définir une nouvelle action publique, qui émane de la co-construction des initiatives associatives et des pouvoirs publics, d’une atténuation des frontières entre le savoir et l’action.

 

 

Fabienne Brugère, Présidente de l’Université Paris Lumières :

«La Comue Université Paris Lumières, composée de trois membres fondateurs, les universités de Paris 8 Vincennes–Saint-Denis, Paris Nanterre et le CNRS, porte une spécificité : celle d’une collaboration des théoriciens et des praticiens, de la recherche et de l’ingénierie. 

Cette belle coopération à venir est à la fois conforme à la tradition du site, le souci du devenir des quartiers populaires et radicalement neuve, une co-construction avec le ministère de la ville, les associations de grande proximité non seulement en région parisienne mais dans toute la France. L’enjeu est d’importance en ces temps de (post)-pandémie où les inégalités territoriales risquent de s’accroître » .

 

 

724609df-7a9e-4a4f-b137-7f5fc68e29cb@augure.jpg

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Paris, le 27/08/2021

 

Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, annonce les premières pierres d’un plan de soutien aux associations de grande proximité. 60 millions d’euros sur 3 ans et un soutien technique pour accompagner ces acteurs essentiels aux quartiers prioritaires de la Ville.

Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, a annoncé lors des toutes premières « Universités d’été des associations et acteurs de proximité des QPV », les premières pierres d’un plan de soutien aux associations de grande proximité. Ce plan répond à 3 enjeux : l’accompagnement durable des associations locales en recherche de structuration ou en changement d’échelle ; la reconnaissance et le soutien de l’innovation sociale des acteurs de grande proximité et l’encouragement et la facilitation des dynamiques de coopération et d’appui entre associations expérimentées et en voie de structuration.

Concrètement, ce plan se déroule en 3 volets :

1.     Un accompagnement financier par les préfectures sur 3 ans des associations de grande proximité. Ce sont 20 millions par an sur 3 ans, sur le programme 147 traditionnel, qui seront consacrés aux associations de grande proximité.

2.     Un accompagnement technique avec des renforts possibles en ingénierie pour les associations de grande proximité qui sera proposé dans le cadre d’une convention avec l’Université Paris Lumières.

3.     Un appui à la structuration et au développement des projets associatifs par des associations plus expérimentées.

D’ici le 15 Septembre, une instruction ministérielle, reprenant et précisant les modalités, le calendrier de mise en œuvre et le cadre de suivi et d’évaluation de ce plan, sera transmise aux préfets.

La mise en place de ce plan sera effective à compter de Janvier 2022.

Lire en ligne le communiqué de presse du cabinet de Mme la Ministre Déléguée à la Ville
Ça pourrait vous intéresser
Évènement UPLFormationRecherche 4 mai 2022

Le 9 mars dernier, les post-doctorants de  l’Université Paris Lumières ont été conviés dans les locaux… __En savoir plus

Évènement UPL 12 janvier 2022

[PHILOSOPHIE]  Appel à manuscrits ! Le Collège international de philosophie a lancé début décembre 2021 une… __En savoir plus