GED Contact

L’UPL félicite ses 8 nouveaux contrats doctoraux 2021

 

[LAUREATS] À l’issue de la campagne de recrutement de ses contrats doctoraux 2021, l’Université Paris Lumières félicite les 8 lauréates et lauréats, et les unités de recherche où ils seront accueillis:

 

Dinh Vinh Colomban, affecté à l’Institut de Recherches Philosophiques /IRePh (ex EA 373) 

Katia Coutant, affectée au Centre de droit international de Nanterre/ CEDIN (ex EA 382)

Marion Jobczyk, affectée à l’UMR Archéologies et Sciences de l’Antiquité/ ArScAn (UMR 7041)

Pablo Livigni, affecté au laboratoire Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société / IDHES (UMR 8533)

Marion Sage-Dubois, affectée au Laboratoire Cognitions Humaine et Artificielle /CHArt (ex EA 4004)

Aino Sirparanta, affectée à Paragraphe (ex EA 349) 

Gabriele Stera, affecté à L’UR Fabrique du littéraire /FabLitt (ex EA 7322)

Hélène Trébuchet, affectée au Laboratoire Ethologie Cognition Développement / LECD (ex EA 3456).

 

Audition en juin

Après une pré-sélection interne au sein des universités Paris 8 et Paris Nanterre, 16 candidates et candidats ont été auditionnés, en juin dernier, par un jury composé par le Collège doctoral de la ComUE UPL. 

Les projets scientifiques soutenus ont conquis les membres du jury, en s’inscrivant chacun dans un des thèmes de recherche de l’UPL, reflétant le cadre général de la stratégie d’établissement : « Culture, patrimoine et médias », « Créations » et « Faire monde commun ».

 

Recherche de thèse à Paris 8 et Paris Nanterre

Les universités Paris 8 et Paris Nanterre, via leurs écoles doctorales respectives, verront ces 8 doctorants initier leur recherche de thèse ou bien poursuivre après une 1ère année de doctorat. 

L’accueil et l’inscription de ces lauréates et lauréats dans les unités de recherche de ces deux universités leur permettront de bénéficier d’un environnement scientifique riche, de rencontrer des enseignant.e.s-chercheur.e.s et chercheur.e.s qui pourront accompagner leurs réflexions durant cette « expérience » scientifique, universitaire et humaine.

L’Université Paris Lumières leur souhaite à chacune et à chacun de s’épanouir dans leur recherche et suivra avec intérêt l’avancée de leurs travaux (La ComUE financera ces huit contrats doctoraux pour une durée de trois ans).

 

Ça pourrait vous intéresser
Recherche 25 juin 2020

Regards sur les exils scientifiques contraints d’aujourd’hui (RESTRICA) est un projet de portraits photographiques, réalisé par… Lire la suite

Appels à projetsRecherche 26 mars 2021

La ComUE Université Paris Lumières (UPL) lance sa campagne de recrutements de contrats doctoraux pour 2021…. Lire la suite