GED Contact

Mot de la présidente – septembre 2020

Avec le déconfinement, l’été et les vacances, nous aurions pu croire que la crise sanitaire était derrière nous, même si nous avions bien compris qu’elle se prolongerait en crise économique et sociale : croissance en berne et montée en flèche des inégalités semblent être la dure réalité qui nous attend dans les prochains mois.

Nous faisons désormais l’expérience de vies que nous devons mener avec le virus, en cohabitation avec lui. Ce n’est pas simple pour le monde de l’enseignement supérieur confronté à une montée constante des effectifs d’étudiants et d’étudiantes et à une présence de plus en plus grande de la précarité chez les jeunes.

Quel peut être le rôle du regroupement d’universités Paris Lumières dans ce contexte ? Il doit, au quotidien, continuer à épauler les deux universités dans leur prise en charge de la pandémie et dans les nouvelles politiques de formation et de recherche. Le nouveau cursus universitaire So Skilled !, l’école universitaire ArTeC, le Labex « Les passés dans le présent » et le collège doctoral sont des apports plus que jamais nécessaires au futur de nos communautés universitaires.

Mais, l’Université Paris Lumières, qui termine la rédaction de son contrat de site, est appelée également à déployer ses spécificités, 16 associés et une composante : des musées, des centres et des écoles d’art, des institutions d’archive, des lieux de formation de l’intervention sociale et Le collège international de philosophie. En cette année universitaire qui commence, il est plus que jamais important de développer ces liens, de les rendre plus concrets.

Du point de vue du développement d’une recherche internationale, les relations avec le CNRS, le Campus Condorcet et des lieux pour nous importants de la recherche internationale sont également à créer au moment où les deux universités partenaires ont été lauréates d’une université européenne.

Enfin, le nom de « Lumières » n’est pas anodin. Comme ne pas penser à cette devise sapere aude, « ose savoir ! » ? Plus que jamais, nous avons pour mission d’ouvrir la porte de la connaissance à nos étudiantes et étudiants.

Fabienne Brugère

Ça pourrait vous intéresser
Mot de la présidente 19 octobre 2020

Nous tenons à exprimer l’horreur et la sidération qui sont les nôtres devant l’assassinat de Samuel… Lire la suite