GED Contact

Politique Immobilière

La politique immobilière de l’Université Paris Lumières s’inscrit dans un contexte de développement régional, d’une part avec le Grand Paris et notamment l’arrivée d’une rocade ferroviaire reliant les deux universités fondatrices, d’autre part avec l’élaboration du CPER 2015-2020.

Dans ce contexte, les priorités de l’UPL sont les suivantes :

1. Bâtir des équipements structurants d’exception, ouverts sur le territoire, dans un domaine de recherche et de formation qui constitue l’un des points forts du site, soit l’axe patrimoine-archives-création artistique, avec une approche numérique.

Cette priorité se concrétise par :

  • La construction du musée de la Bibliothèque Documentaire Internationale et Contemporaine (BDIC) de Nanterre : un lieu de consultation et d’archivage digne d’un établissement de renom
  • La construction d’un Centre des Arts permettant le déploiement de toutes les activités de recherche/formation/création des membres de l’UPL et notamment de l’UFR Arts de Paris 8

2. Renforcer la cohérence des campus au service des étudiants et de l’innovation pédagogique, en regroupant et relocalisant les services dédiés aux étudiants à l’entrée des universités et en ouvrant des learning centers dans chacun des établissements.

Cette priorité se concrétise notamment par deux projets pour lesquels une demande d’inscription au futur CPER a été formulée :

  • L’opération « Cœur de Campus » à laquelle le projet de learning center de l’Université Paris 8 est associé
  • La construction du bâtiment d’accueil à Paris Ouest.

Par ailleurs, dans cet axe stratégique, s’inscrit le projet d’implantation de l’INS HEA (membre associé de l’Université Paris Lumières) à proximité du campus de Nanterre.

3. Rénover des campus vieillissants et mal isolés dans une perspective innovante et ambitieuse en matière de transition énergétique et de soutenabilité budgétaire.

Deux objectifs soutiennent cet axe stratégique : l’amélioration des conditions de travail des étudiants et des personnels et la réduction de la facture énergétique.

Des financements sont demandés dans le cadre du CPER, mais aussi dans le cadre des fonds FEDER européens, afin de réhabiliter des bâtiments vieillissants et mal isolés et traiter le problème spécifique du désamiantage.