NCEP
GED Contact

Une Chaire SHS financée par la Région IDF attribuée à B.Monnery (Paris Nanterre-UPL)

Afin de répondre aux questions liées à différents enjeux de société, la Région soutient les chaires juniors en sciences humaines et sociales portées par les regroupements universitaires franciliens.

Elle a désigné fin 2022, trois nouveaux lauréats, dont Benjamin Monnery, Maître de Conférences en économie à l’Université Paris Nanterre – ComUE Université Paris Lumières.
La Région Ile de France financera son projet de recherche « Observatoire des Disparités dans la Justice Pénale : Données et expertise pour les politiques régionales et nationales«  sous la forme d’une subvention régionale de 160.000 euros.

Benjamin Monnery (DR)

Un projet initié avec la ComUE depuis 2019

Ce projet s’inscrit dans le long terme et a été amorcé depuis 2019 grâce à un financement de la ComUE UPL de 2 ans (10 000€), autour d’une équipe pluridisciplinaire composée de 7 experts dans le domaine (économie, droit et géographie), essentiellement membres des laboratoires EconomiX et LED du périmètre de l’UPL.

Le financement initial a déjà permis l’organisation d’un workshop interdisciplinaire (octobre 2020) et l’encadrement de 5 stagiaires pour la collecte et l’analyse de premières données partielles. Le financement a aussi permis la création en version beta d’une plateforme. Le projet s’appuiera sur cette équipe déjà efficace et s’ouvrira à d’autres chercheurs en France et en Europe.

L’obtention de la Chaire permettra de passer à l’échelle supérieure pour:

  1. actualiser en continu les indicateurs, notamment via des partenariats déjà établis avec le CGLPL, l’OIP, de nombreux services du MinJustice (SDSE, DSJ) et de la DAP (bureaux EX3 et EX4), du Ministère de l’Intérieur (SSMSI);
  2. enrichir la base avec de nombreux autres indicateurs ;
  3. étendre à d’autres aspects de la chaîne pénale : délinquance constatée par les services de police et de gendarmerie, données de victimation issues d’enquêtes en population, peines prononcées par les tribunaux, localisation des moyens de la police et de la justice;
  4. diffuser les données en opendata et stimuler/structurer la recherche sur le sujet en France.

Le présent projet capitalise d’ailleurs sur d’autres projets dans lequel le porteur est impliqué, comme l’encadrement d’une thèse CIFRE en cours à la Ville de Paris consacrée aux relations police-citoyens et à la production de tranquillité publique par la nouvelle police municipale parisienne, ou encore le projet de recherche sur l’analyse des atteintes à la probité en France dans le cadre d’un partenariat avec l’Agence Française Anticorruption (AFA) et le centre de recherche de l’Ecole Nationale Supérieure de Police (ENSP).

 

Pour en savoir sur sur le projet, un site dédié est accessible ici.

 

L’Université Paris Lumières se réjouit de cette subvention de la Région et souhaite pleine réussite à la poursuite de ce projet.

Ça pourrait vous intéresser
Évènement UPL 8 septembre 2021

[CONVENTION MINISTERE DE LA VILLE]   L’Université Paris Lumières est fière d’annoncer sa participation au plan de… __En savoir plus

Évènement UPL 15 février 2022

[PROGRAMME CIPH]  Le programme des activités du second semestre du COLLÈGE INTERNATIONAL DE PHILOSOPHIE (CIPh) est… __En savoir plus